logo moonlight trip

Iran nord-ouest

Votre voyage vous emmènera de Téhéran à Qazvin, de la capitale de l’Iran actuelle à la belle ville historique qui était la capitale de l’Iran sous la dynastie séfévide. C’est une capitale provinciale qui a été un important centre culturel à travers l’histoire. Qazvin a joué un grand rôle dans une partie de l’histoire iranienne. Qazvin a plusieurs bâtiments historiques de l’ère séfévide, remontent à la période où elle était la capitale de l’Iran. Le Chehel Sotoun est sans doute le plus impressionnant d’entre eux, et je suis sûr que vous serez étonné quand vous verrez la beauté de l’architecture iranienne ! Qazvin dispose également d’un musée.
Vous irez ensuite à Zanjan. Différentes hypothèses ont été émises sur l’origine de son nom par des chercheurs et des écrivains. Selon le livre historique Jahangiri, la ville, connue alors son le nom de Zandigan, a prospéré sous l’ère sassanide (dernière dynastie avant l’ère islamique) avant de changer son nom pour Zanjan. Jusqu’à la fin du IX siècle avant J.C, Zanjan était inhabitée. Pendant l’ère séfévide, la ville a été reconstruite et a retrouvé sa prospérité.Selon les textes historiques et les études archéologiques, l’histoire de la ville remonte à plus de 3000 ans, malgré le fait que la ville ne dispose que de bâtiments relativement nouveaux. Zanjan a été détruite plusieurs fois par des attaques ennemies et reconstruite à chaque fois sur les ruines de la vieille ville. Auparavant, la ville était située sur la route de la soie entre l’Inde et la Chine et l’Europe, ce qui a rendu la ville très attractive.

Vous vous dirigerez ensuite vers Tabriz, une ville à l’histoire longue et remplie ; certains de ses sites antiques remontent à 1500 avant JC. Tabriz contient de nombreux monuments historiques représentant le développement de l’architecture iranienne dans ses longs délais historiques. La plupart des sites historiques conservés dans la ville appartiennent aux périodes séfévides et kadjar. Vous pourrez par exemple visiter le tombeau de Shariar, le bazar de Tabriz (le plus grand bazar traditionnel en Iran), la Masjede Kaboud (mosquée bleue) ou le parc El Goli.

Après avoir visité Tabriz, vous irez à Sareyn, une ville de la province d’Ardabil connue pour ses sources chaudes. La population de la ville est d’environ 8 000 habitants, mais elle augmente à plus de 20 000 habitants en été à cause des nombreux touristes qui y vont en raison de son climat. En fait, le climat et les sources chaudes sont les premières attractions pour les touristes qui voyagent dans cette région.

Vous irez ensuite dans la province de Gilan. Cette province est située au sud de la mer Caspienne au nord de l’Iran. La partie méridionale de la mer Caspienne comprend trois régions principales : la province de Gilan, la province de Mazandaran et la province de Golestan. Cette région est spéciale pour le peuple iranien car même si elle est en grande partie désertique, une petite partie est couverte de verdure et attire beaucoup les iraniens. Le nord de l’Iran était un endroit à la mode sous la dynastie des Pahlavi, en particulier pour les touristes étrangers, mais aujourd’hui, il est principalement visité par les touristes iraniens. Vous passerez la nuit à Anzali, construite il y a 150 ans.
Après avoir vu ces villes étonnantes, vous traverserez de nouveau Qazvin et reviendrez à Téhéran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *